Histoire de la Paroisse Protestante d'Eckbolsheim

La Paroisse


II. La paroisse, aperçu historique
L'église est mentionnée pour la première fois au 13ème siècle. Le document le plus ancien représentant notre église est de 1727 et situe l'église dans une boucle du Mühlbach, au milieu de trois alignements de maisons et de quelques fermes isolées.
Le clocher de l'église protestante actuelle fut érigé en 1523, comme en témoigne l'inscription sur le haut du portail du clocher. Ce clocher était à pentes, comme l'est encore le clocher de l'église protestante de Wolfisheim actuellement.

" L'église et le village étaient la propriété du Chapitre Saint-Thomas de Strasbourg jusqu'à la révolution française; par conséquent il lui revenait aussi la charge de nommer les prêtres du lieu. Comme l'évêque de Strasbourg Ruthard avait fait don au Chapitre Saint-Thomas de terres à Eckbolsheim, ainsi que de l'église Saint-Aurélie de Strasbourg, l'église d'Eckbolsheim devint filiale de Sainte-Aurélie jusqu'à une date indéterminée, qui devait se situer au 13e siècle. " (Charles Richert)

Dès 1524, la Réforme fut introduite à Eckbolsheim. Le Chapitre Saint-Thomas de Strasbourg y envoya le premier pasteur en 1535.

Jusqu'en 1686, l'église sert alors uniquement au culte protestant. Puis par réquisition du roi Louis XIV, le chœur est utilisé pour les quelques familles catholiques, au nombre de sept au départ.
" L'église servira aux deux communautés jusqu'en 1886, année de la construction de l'église catholique: c'était la période du simultaneum. L'entretien de l'église incombait aux deux paroisses. En 1568 comme le chœur de l'église menaçait ruine, le Chapitre Saint-Thomas et le custode du Chapitre de la Cathédrale décidèrent sa reconstruction. Les travaux furent exécutés en 1576. Le nouveau chœur fut agrandi en largeur et en hauteur, se trouvant depuis dans le prolongement de la nef et sous le même toit.

Après la révolution française et l'abrogation des lois restreignant la liberté des cultes, un renouveau de la foi se manifesta aussi à Eckbolsheim. L'ancien bâtiment de l'église était devenu trop exigu et menaçait ruine de sorte qu'il fallait penser à une reconstruction. L'autorisation fut donnée à la commune par un arrêté préfectoral du 28 avril 1803 et en 1805 la construction fut terminée.

Vers la fin du XIXème  siècle, comme le nombre des catholiques avait fortement augmenté, de 100 à 510 au cours du siècle, la paroisse catholique décida de construire une église sous l'impulsion du curé Monsch. La consécration de la nouvelle église eut lieu le 10 octobre 1886. Le 13 avril 1891 le simultaneum fut aboli par arrêté ministériel et devint effectif en 1895.

L'église protestante fut alors entièrement rénovée et le clocher a été pourvu d'une flèche en lieu et place du classique clocher à deux pentes. C'est le lundi de Pentecôte, 3 juin 1895, que l'église restaurée fut inaugurée.
La nouvelle construction a survécu au travers des deux guerres mondiales sans grands changements, si ce ne sont des réfections et réparations nécessaires.
L'orgue datant de 1818 environ,  construit par le facteur d'orgues Sauer, fils du  chef d'atelier de Silbermann, a été entièrement révisé en 1972 par l'entreprise Mühleisen.

                En 2011, la paroisse protestante compte 765 paroissiens.

Retour Un peu d'histoire...




Copyright © 2018. Tous droits réservés.